NIMENRIX, poudre et solvant pour solution injectable. Vaccin méningococcique conjugué des groupes A, C, W135 et Y



.

 1 flacon(s) en verre - 1 seringue(s) préremplie(s) en verre avec 2 aiguille(s)
Voie d'administration : intramusculaire

Tarif et taux de remboursement du NIMENRIX, poudre et solvant pour solution injectable. Vaccin méningococcique conjugué des groupes A, C, W135 et Y

Prix de vente sur le marché
0€



 Obtenez de meilleurs remboursements en comparant les offres du marché


Distribué par GLAXOSMITHKLINE BIOLOGICALS

Ce médicament est produit par GLAXOSMITHKLINE BIOLOGICALS depuis le 29/11/2012.

Ce médicament est d'officine CIP13 3.40092E+12
Statut administratif : Présentation active
Agrément aux collectivités :  oui
Condition de prescription et délivrance : liste I

Commercialisation

L'AMM ( Autorisation de Mise sur le Marché ) a été délivrée le 20/04/2012.

Etat de commercialisation tel que déclaré
par le titulaire de l'AMM
 Commercialisé
Autorisation de Mise sur le Marché  Autorisation active
Type d'autorisation de mise sur le marché Procédure centralisée
Numéro de l’autorisation européenne : EU/1/12/767
Surveillance Renforcée Oui

Composition
du NIMENRIX, poudre et solvant pour solution injectable. Vaccin méningococcique conjugué des groupes A, C, W135 et Y

Désignation de l'élément pharmaceutiquepoudre
Code de la substance 23251
Dénomination de la substance POLYOSIDE DE NEISSERIA MENINGITIDIS DE GROUPE Y CONJUGUÉ À L'ANATOXINE TÉTANIQUE
Dosage de la substance 5 microgrammes polyoside de Neisseria meningitidis de groupe Y
Référence du dosageune dose de 0.5 ml de solution
Nature du composantPrincipe actif ( SA )

Avis du Service Médical Rendu ( SMR ) de la Haute autorité de santé ( HAS )

Code de dossier HASCT-12514
Motif d’évaluationInscription (CT)
Libellé de l’ASMRLe 05/12/2012 : Le service médical rendu par NIMENRIX est important à partir de l’âge de 12 mois, uniquement dans les populations recommandées par le Haut Conseil de la santé publique, à savoir certains sujets ayant des facteurs de risque d’infections invasives à méningocoques et les sujets se rendant en zone d’endémie.